Note de recherche

L’évolution des investissements privés et publics au Québec

L’évolution des investissements privés et publics au Québec

Les investissements privés ont été en chute libre pendant plusieurs années après la crise de 2008-2009. Les analystes et les politiciens s’en sont inquiétés, étant donné le rôle primordial que joue l’investissement pour la vigueur économique. L’entreprise privée a blâmé la réglementation et la fiscalité, alors qu’au contraire plusieurs analystes questionnaient les entreprises qui hésitent à investir alors que les conditions étaient plutôt favorables, après des années de baisse de leur fardeau fiscal. Du côté des gouvernements, le fédéral et certaines provinces annoncent aujourd’hui des investissements massifs dans les infrastructures, mais ces annonces ne se reflètent pas encore totalement dans la réalité, ni évidemment dans les statistiques. Qu’en est-il réellement de cet enjeu crucial pour notre avenir que sont les investissements privés et publics ? Comment se comporte l’économie québécoise et comment se compare-t-elle avec le reste du Canada ?

Cette note de recherche est la première d’une série qui s’échelonnera au cours des prochains mois pour voir plus clair sur cet enjeu. Dans la prochaine, nous compléterons l’analyse en faisant des comparaisons avec les autres pays de l’OCDE pour évaluer dans quelle mesure il existe des tendances globales qui affectent les investissements.

Vous pouvez télécharger cette note de recherche ici.