LE CONGÉ PARENTAL ET SON IMPACT SUR LA SANTÉ DES MÈRES QUÉBÉCOISES

Durant les précédentes décennies, la participation des femmes dans la population active a fortement augmenté dans la plupart des pays de l’OCDE passant d’une moyenne de 54% en 1980 à 71% en 2010 1 (Thévenon, 2013). Cette participation accrue des femmes et des mères sur le marché du travail a entrainé plusieurs pays à installer des programmes de congé de maternité et de congé parental. Selon les pays, la durée de la protection d’emploi à laquelle les femmes ont droit varie grandement, tout comme les compensations qu’elles reçoivent. Durant les précédentes décennies, la participation des femmes dans la population active a fortement augmenté dans la plupart des pays de l’OCDE passant d’une moyenne de 54% en 1980 à 71% en 2010 1 (Thévenon, 2013). Cette participation accrue des femmes et des mères sur le marché du travail a entrainé plusieurs pays à installer des programmes de congé de maternité et de congé parental. Selon les pays, la durée de la protection d’emploi à laquelle les femmes ont droit varie grandement, tout comme les compensations qu’elles reçoivent. Il n’existe pas de consensus. Par exemple, aux États-Unis, les mères ont droit à 12 semaines de congé, mais aucune prestation en espèce n’est assurée 2 (sauf pour certains états qui se sont doté d’un système de prestations).t. Il n’existe pas de consensus. Par exemple, aux États-Unis, les mères ont droit à 12 semaines de congé, mais aucune prestation en espèce n’est assurée 2 (sauf pour certains états qui se sont doté d’un système de prestations).