Recherche

3 résultats
Rapport de recherche

Évaluation des effets du Programme de traitement de la matière organique par biométhanisation et compostage sur la réduction des GES


La Politique de gestion des matières résiduelles du Québec constitue une pièce importante dans la démarche de transition écologique de l’économie et de la lutte aux gaz à effet de serre (GES). Dans le cadre urbain, en particulier, le traitement des matières résiduelles organiques pose de nombreux défis aussi bien sur le plan logistique que sur celui des mentalités et des habitudes de vie. Le gouvernement du Québec a choisi de soutenir sa Politique par un ensemble de mesures dont la plus importante est sans aucun doute le Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage (PTMOBC). Ce programme est destiné à soutenir les initiatives des municipalités et des municipalités régionales de comté (MRC), et dans une... Lire la suite
Rapport de recherche

Le cas de Champneuf et la notion de forêt de proximité


Voilà bientôt cinq ans que la crise forestière sévit. Les fermetures d’usines et les réductions de postes ont profondément transformé la structure d’une industrie qui a jadis joué un rôle déterminant dans l’économie du Québec. La capacité productive globale du secteur a diminué d’environ vingt-cinq pour cent alors que plus de 15 000 emplois ont disparu, engloutis dans ce que le milieu a pris l’habitude de qualifier de tempête parfaite. Dans les régions du Québec, les fermetures d’usines n’ont pas seulement causé l’augmentation du chômage, elles ont ruiné une certaine vision de l’avenir, rendu caduque une façon de se représenter leur vocation économique. Aux difficultés inhérentes au tassement de l’emploi et à la réduction des revenus,... Lire la suite
Notes de recherche

Du flou dans les calculs, de l'eau dans le gaz


La question de l’enfouissement des déchets soulève depuis longtemps des débats vigoureux. Après avoir raté sa cible de réduction des matières résiduelles et revu les principaux objectifs de sa politique d’ensemble, le gouvernement du Québec a lancé en 2011, une troisième politique de gestion des matières résiduelles. Même si elles ont produit certaines améliorations notables, les tentatives précédentes n’ont pas vraiment permis de jeter les bases d’une solide stratégie permettant de tirer parti d’une pleine mise en valeur de ce qu’il y a peu, on appelait encore des déchets. Lire la suite

Recherche avancée

Termes à rechercher:
Auteur.e:
Sujet:
Année de publication:
Types de publications: