Recherche

5 résultats
Rapport de recherche

Financer la transition énergétique dans les transports


Les données scientifiques montrent qu’il est impératif de réduire l’utilisation des énergies fossiles pour que la planète demeure habitable à long terme. Au Québec, cette réduction doit surtout s’effectuer dans le secteur des transports. En effet, compte tenu de l’importance de l’hydroélectricité dans la production d’énergie au Québec, c’est principalement le transport routier qui produit les plus grandes quantités d’émissions de GES avec 35 % des émissions totales en 2012. Et cela va croissant. Cette tendance s’explique par la popularité des camions légers (fourgonnettes, camion-nettes et VUS) et par l’augmentation du nombre de camions lourds : les GES émis par les premiers ont doublé entre 1990 et 2012 alors que ceux émis par les camions... Lire la suite
Notes d'intervention

CDPQ Infra : la moitié d’une bonne nouvelle?


Que faut-il attendre de ce nouvel outil de la Caisse de dépôt et placement du Québec qu’est CDPQ Infra pour les transports collectifs québécois? L’IRÉC prône depuis de nombreuses années une contribution plus importante de la Caisse dans le financement de la transition écologique du Québec. L’institut établit des constats et fait des recommandations. Lire la suite
Notes d'intervention

Canada Line - Un investissement de la Caisse de dépôt et placement du Québec dans le réseau de transport en commun de Vancouver


Cette note analyse les données du Partenariat public-privé Canada Line. Les pouvoirs publics ont fourni 65 % des fonds utilisés pour la construction de Canada Line, la contribution du consortium s’étant établie à 35 %. L’examen des conditions de partage des risques entre les partenaires laisse poser la question de la pertinence dans ce cas du recours à la formule PPP. Ces résultats fournissent un éclairage qui pourra être utile à la compréhension des enjeux du projet REM. Lire la suite
Notes d'intervention

Réseau électrique métropolitain : Réflexions sur ses sources de financement


Depuis le début de 2017, le montage financier souhaité par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) a pris forme avec les engagements des gouvernements à financer la mise en place du Réseau électrique métropolitain (REM). Les attentes quant au rendement que les futurs propriétaires du REM espèrent tirer de leur investissement ont aussi été dévoilées. Le moment semble donc venu de vérifier une première fois dans quelle mesure ces attentes pourront être satisfaites à l’intérieur du partenariat public-public préconisé par la CDPQ. Notre démonstration abordera successivement le financement des immobilisations et le financement de l’exploitation du REM. Lire la suite
1 vignette
Notes d'intervention

Réseau électrique métropolitain : réflexions sur ses sources de financement


L’IREC a produit deux notes sur le Réseau express métropolitain (REM) depuis l’annonce d’une entente entre le gouvernement du Québec et la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) portant sur la réalisation de cet investissement sans précédent en transport en commun. La première note faisait valoir que ce projet constitue la moitié d’une bonne nouvelle puisqu’il comporte l’avantage de mobiliser deux ressources abondantes au Québec, le capital retraite et l’énergie électrique, pour mettre en place une infrastructure de mobilité durable d’envergure1. La seconde note tirait des enseignements de la réalisation de la ligne Canada, une ligne du réseau SkyTrain de Vancouver dont la CDPQ fait partie, en tant qu’investisseur, du consortium qui... Lire la suite

Recherche avancée

Termes à rechercher:
Auteur.e:
Sujet:
Année de publication:
Types de publications: