Recherche

33 résultats
Rapport de recherche

Transition du secteur énergétique - Amorcer une rupture


Les sociétés contemporaines sont confrontées à des défis sociaux, économiques et écologiques majeurs. Le plus récent rapport du Groupe international sur l’évolution du climat (GIEC) le confirme : malgré les traités, les conventions et les accords signés au cours des vingt dernières années concernant la réduction de l’empreinte écologique de l’humanité, aucune inflexion décisive n’a été donnée au modèle de croissance productiviste, qui s’étend désormais aux quatre coins de la planète. Fortement dépendant de l’utilisation des carburants fossiles, ce modèle énergivore et intensif en carbone est confronté à l’existence de seuils écologiques et climatiques critiques, dont le franchissement entraînerait de graves conséquences pour la biosphère... Lire la suite
Rapport de recherche

Transition énergétique et renouvellement du modèle québécois de développement


Ce rapport-synthèse sur les enjeux de politique industrielle vient faire le point sur les travaux que nous avons réalisés au cours des dernières années et sur les réactions et réflexions qu’ils sont suscités en divers milieux, en particulier dans le monde syndical. Plusieurs constats justifient, à nos yeux, cet exercice : d’abord celui qu’une certaine urgence s’impose pour aller au-delà de la politique actuelle, qui ne donne guère de fruits; ensuite, que des efforts substantiels s’imposent à court terme pour rendre les secteurs manufacturiers plus résilients avant l’inévitable retour de la « maladie hollandaise » (puisque rien ne semble avoir changé dans la stratégie économique canadienne envers les énergies fossiles); à ces constats... Lire la suite
Rapport de recherche

La fiscalité foncière agricole au Québec : agir pour maîtriser l'évaluation et la vocation des terres agricoles


Le régime fiscal régissant le foncier agricole fait partie d’un arrangement institutionnel spécifique mis en place au cours des dernières décennies pour structurer un modèle agricole propre au Québec. Ce régime fiscal a constitué l’une des pierres d’assises de ce modèle en permettant aux établissements agricoles de bénéficier de règles équitables adaptées à leurs réalités économiques et susceptibles de maintenir ou d’accroître leur compétitivité. En tenant compte de la spécificité économique de la terre comme actif enchâssé au cœur de l’exploitation, mais aussi de l’étroitesse des marges financières moyennes dont bénéficient les fermes familiales, ce régime fiscal a ainsi contribué à procurer au modèle agricole québécois les moyens de se... Lire la suite
Rapport de recherche

Financer la transition énergétique dans les transports


Les données scientifiques montrent qu’il est impératif de réduire l’utilisation des énergies fossiles pour que la planète demeure habitable à long terme. Au Québec, cette réduction doit surtout s’effectuer dans le secteur des transports. En effet, compte tenu de l’importance de l’hydroélectricité dans la production d’énergie au Québec, c’est principalement le transport routier qui produit les plus grandes quantités d’émissions de GES avec 35 % des émissions totales en 2012. Et cela va croissant. Cette tendance s’explique par la popularité des camions légers (fourgonnettes, camion-nettes et VUS) et par l’augmentation du nombre de camions lourds : les GES émis par les premiers ont doublé entre 1990 et 2012 alors que ceux émis par les camions... Lire la suite
Rapport de recherche

Vers un Pôle des technologies propres


L’établissement d’une cimenterie à Port-Daniel-Gascons représente une occasion de développement non seulement pour la collectivité immédiate, mais bien pour l’ensemble de la région et en particulier pour les MRC du Rocher-Percé et de Bonaventure. Un tel investissement procure déjà des retombées en emplois et un impact économique non négligeables. Cette implantation ne va cependant pas sans dresser des défis majeurs pour la région et pour le Québec tout entier. La cimenterie deviendra le plus gros producteur de gaz à effet de serre (GES) du Québec, ce qui, d’ores et déjà, pose le défi de concevoir et mettre en place une stratégie de mitigation essentielle pour la qualité de l’environnement et indispensable pour que le Québec atteigne ses... Lire la suite
Mémoires de l'IRÉC

Réseau électrique métropolitain de transport collectif - Mémoire soumis au Bureau d'audiences publiques sur l'environnement


Le 13 janvier 2015, la Caisse de dépôt et placement du Québec et le gouvernement du Québec annonçaient qu’une nouvelle filiale de la Caisse serait créée avec pour mandat d’investir dans la réalisation, la gestion et le financement d’infrastructures publiques. Cette entente prévoit que le gouvernement peut identifier des projets d’infrastructure qui pourraient présenter un intérêt pour la Caisse. Du point de vue de la Caisse, les infrastructures constituent des investissements rentables à long terme pour ses déposants. Pour concrétiser cette intention, l’Assemblée nationale du Québec adoptait, le 12 juin 2015, la Loi visant à permettre la réalisation d’infrastructures par la Caisse de dépôt et placement du Québec et la création de la... Lire la suite
Mémoires de l'IRÉC

Le projet de loi 104 : il faut des mesures plus structurantes - Mémoire soumis à la Commission des transports et de l'environnement


En matière d’émission de GES, le Québec offre un bilan qui le démarque avantageusement par rapport à ses voisins canadiens et américains. Cela s’explique en grande partie par la place qu’il accorde à la production hydroélectrique, un mode de production d’électricité générant très peu de GES et dont la consommation représente une forte proportion de sa consommation énergétique. C'est le secteur des transports qui émet les plus grandes quantités de GES avec 44 % du total en 2012, dont 35 % pour le seul transport routier. Cette part du transport routier tend même à s'accroître en raison de l'augmentation du nombre de camions lourds et de la part grandissante des fourgonnettes, camionnettes et VUS dans le parc automobile. C’est ainsi que le... Lire la suite
Notes de recherche

Réhabilitation des sols contaminés et phytoremédiation - Le modèle PhytoVan et la mesure des services écosystémiques


Sur l'Île de Montréal, on dénombre environ 1900 terrains contaminés. En 2000, on estimait que 4200 hectares de terrains étaient potentiellement contaminés, soit quelque 60 % de tous les terrains vacants sur l'Île de Montréal et 20 % de tous les terrains contaminés du Québec. Dans cette note de recherche, notre chargée de projet Caroline Simard expose les bénéfices de la phytoremédiation, une technologie verte de décontamination des sols. Lire la suite
Notes de recherche

Du pétrole pour le Québec? Analyse socio-économique du modèle de développement de la filière pétrolière en Gaspésie


L’exploitation des ressources pétrolières est une question névralgique pour le Québec et ses régions. Touchant à la fois à la politique énergétique, aux politiques environnementales et au développement des communautés locales, cette exploitation pourrait peser lourd sur les évolutions à venir de notre société, de notre économie et de nos milieux de vie. À ce titre, le développement de cette filière en Gaspésie a, on le sait, provoqué d’importants débats au cours de la dernière année. Ils ont traduit une interrogation collective qui mobilise les citoyens de toutes les couches de la société et qui porte sur le modèle de développement mis de l’avant actuellement. Lire la suite
2 vignettes
Notes d'intervention

La transition de l’acériculture à la biomasse - Une occasion de développement pour les localités forestières


Dans sa toute récente politique énergétique, le gouvernement du Québec a annoncé vouloir réduire de 40 % la consommation québécoise des produits pétroliers d’ici 2030. Si d’aucuns ont mis en doute la détermination et les moyens déployés jusqu’ici par le gouvernement pour atteindre cette cible, il y a néanmoins tout lieu de constater qu’en de nombreux milieux, les propositions avancées pour y parvenir ne manquent pas. Dans le secteur agroalimentaire, l’une de ces propositions concerne la diminution des usages des hydrocarbures pour la production acéricole. Ce secteur pourrait en effet contribuer à l’effort de transition énergétique du Québec dans un délai rapproché, notamment en remplaçant les systèmes d’évaporation au mazout - encore... Lire la suite

Recherche avancée

Termes à rechercher:
Auteur.e:
Sujet:
Année de publication:
Types de publications: