Recherche

100 résultats
Notes de recherche

Favoriser les relocalisations industrielles au Québec par le biais des politiques publiques: premier aperçu et feuille de route


L’un des principaux défis des décideurs gouvernementaux comme des dirigeants d’entreprise à la suite de la crise du COVID-19 sera de renforcer la résilience du tissu industriel québécois en proposant des mesures de relance et de gestion des chaînes d’approvisionnement notamment axées sur la relocalisation des activités manufacturières et la substitution des importations. Cette première note de recherche s’inscrivant dans le cadre d’une étude partenariale financée par le Conseil de recherche en science humaines du Canada (CRSH) et regroupant l’IREC, le Groupe d’études et de recherche sur l’international et le Québec (GÉRIQ), puis la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), son objectif est de défricher quelques pistes... Lire la suite
Notes d'intervention

Les cibles de réduction de GES et la contribution des États. La nécessité d’y voir clair


Éclairer le débat sur les cibles de réduction de GES proposées par le Groupe d’experts intergouvernemental sur le climat (GIEC) pour limiter la hausse des températures à 1,5 °C: un sujet pour les décrypteurs. Depuis la parution, en octobre 2018, d’un important rapport du GIEC sur le climat, les médias et les intervenants intéressés par le sujet sèment la confusion quant à la hauteur véritable de la cible proposée par le GIEC. Ils brouillent également les choses en se trompant sur le type d’émission à laquelle la réduction devrait s’appliquer (sur le carbone ou sur l’ensemble des GES). Pour démêler tout ça, la nouvelle note de l’IREC fait un bref retour en arrière sur les négociations climatiques pour comprendre les raisons de cette... Lire la suite
Fiches techniques

Bannir les véhicules à combustion interne (VCI) : nouveau bilan des engagements


Alors que le Québec vient d’annoncer sa décision de bannir la vente de VCI à compter de 2035, l’occasion nous apparaît pertinente de mettre à jour le tableau des engagements des acteurs publics en faveur de l’accélération de l’électrification des transports que nous avions publié en 2018. Depuis cette date, en effet, de nouveaux gouvernements de pays ou de régions se sont engagés dans cette voie, en particulier ceux qui ont choisi 2030 comme année charnière pour poser un geste majeur en vue de mettre fin définitivement à l’ère du pétrole. Par ailleurs, pour illustrer les progrès réalisés, nous allons aussi signaler dans cette nouvelle fiche, lorsque l’information est disponible, les résultats les plus récents concernant les parts de marché... Lire la suite
Notes d'intervention

Un plan pour une économie verte ou une politique de transition ?


Afin de parvenir à mettre en œuvre une réelle lutte face aux changements climatiques, il vaudrait sans doute mieux parler de transition écologique de l’économie que d’économie verte. Le plan d’économie verte (PEV), présenté le 16 novembre 2020 par le gouvernement du Québec, entretient à cet égard une confusion certaine en présentant davantage un plan d’électrification qu’une approche globale de transformation de l’économie. On n’y trouve pas la remise en cause de la vision actuelle de l’économie et le document ne jette pas les bases du renouvellement nécessaire pour doter le Québec des outils de réalisation de son potentiel. Depuis quelques années, l'IREC travaille sur la transition écologique et nos travaux nous confirment que le Québec a... Lire la suite
Fiches techniques

Paradis fiscaux : de plus en plus intolérable


Alors que nos gouvernements se démènent pour contrer les effets catastrophiques de la pandémie du COVID-19 sur les populations et les entreprises, augmentant de façon abyssale leur déficit, l’enjeu des paradis fiscaux prend une tournure inédite. Dans ce contexte de crise sans précédent où les gouvernements appellent les citoyens à une plus grande solidarité, il serait logique d’en attendre autant de la part de ceux qui pratiquent l’évasion ou l’évitement fiscal. Or, sur la base de l’évolution des investissements directs étrangers (IDE) des Canadiens tirés des données de Statistique Canada, on peut évaluer que la perte de revenus fiscaux pour le gouvernement fédéral et les provinces se situerait entre 10 et 16 milliards $ (entre 1,2 et 2,2... Lire la suite
Fiches techniques

Comparaison des émissions CO2 selon l’angle de calcul : production VS consommation


Pour répondre aux objectifs de l’Accord de Paris sur le climat, les pays avancés doivent mettre en place des mesures ambitieuses de réduction des émissions de GES, y compris par le biais d’une tarification croissante des émissions carbone. Mais en adoptant de telles mesures, les pays les plus ambitieux risquent de provoquer une délocalisation de la production de certains produits vers les pays qui chercheront à profiter de l’aubaine, grâce à des mesures plus modestes, voire en étant complaisants envers les entreprises fortement émettrices. Dans cette fiche, nous allons illustrer les enjeux de cette problématique par le biais d’une comparaison des émissions de CO2 de certains pays, selon qu’ils sont analysés sous l’angle de la production ou... Lire la suite
Notes d'intervention

Électrification du transport commercial: le cas de l'Advanced Clean Trucks de la Californie


En Californie comme au Québec, le secteur du transport apparaît encore aujourd’hui comme le principal contributeur aux émissions de GES, loin devant le secteur industriel et la production d’électricité. Par ailleurs, même si les véhicules commerciaux (camions et autobus) ne constituent qu’une faible part des véhicules sur la route, ils représentent la majorité des émissions de GES et d'oxyde d'azote (NOx) génératrices de smog du secteur des transports. C’est la raison pour laquelle la politique climatique doit obligatoirement passer par la mise en place de normes ambitieuses de réduction des émissions des véhicules commerciaux. L’État de Californie a été le premier à faire adopter des normes nationales d'émissions pour les véhicules à... Lire la suite
Bulletins de la solidarité fiscale

Pour célébrer le Jour 2020 de la solidarité fiscale


Pour une cinquième année, l’IREC souhaite célébrer le « Jour de la solidarité fiscale » en publiant ce bulletin d’information sur la fiscalité au Québec. Nous avons repris notre calculatrice pour évaluer à quoi servent nos impôts. C’est là un exercice très utile pour combattre les préjugés et les idéologies libertariennes et autres qui diabolisent les services publics. Pourquoi trouvons-nous important de refaire la démonstration de l’utilisation des dépenses publiques par poste budgétaire? Tout simplement parce qu’il y a des forces économiques puissantes qui, de façon toujours plus agressive avec le temps, ne cessent de tenter d’éroder ce lien de solidarité sociale fondamental que représente la fiscalité. En publiant ces bulletins pour «... Lire la suite
Notes de recherche

Études sur la comparaison du coût total de possession des véhicules passagers à essence et électriques


Dans cette deuxième étude sur le sujet, l’IREC procède à une comparaison des coûts totaux de possession (CTP) de véhicules passagers en fonction de la technologie de motorisation choisie. Dans l’édition de cette année, deux nouvelles catégories de véhicule, les véhicules utilitaires sport (VUS) compacts et de luxe, ont été ajoutées et prises en considération. Les facteurs qui sont pris en compte dans le calcul des CTP sont le prix de vente et les aides publiques à l’achat de véhicule électrique, la dépréciation du véhicule, les intérêts liés au financement, le coût des assurances, le coût en carburant (essence, électricité), les frais du permis de conduire et de l’immatriculation ainsi que les coûts d’entretien et de réparation. L’achat... Lire la suite
Notes de recherche

La révolution numérique au service du bien commun : la technologie des chaînes de blocs


Dans son application courante, la technologie des chaînes de blocs se présente sous la forme d’un réseau composé d’une communauté d’utilisateurs, par exemple la communauté des utilisateurs du bitcoin. La méthode d’enregistrement et de validation des transactions (le minage) permet de trouver, en employant des techniques cryptographiques, une empreinte électronique unique (le « hash ») pour chaque nouveau bloc créé, qui intègre également le « hash » du bloc précédent. Au final, la chaîne de blocs se présente comme un grand registre public — dont chaque participant détient une copie — constamment mis à jour, qui agit comme un système de confiance sécurisé, infalsifiable, reposant sur une forme de consensus automatisé et décentralisé. On... Lire la suite

Recherche avancée

Termes à rechercher:
Auteur.e:
Sujet:
Année de publication:
Types de publications: