Recherche

7 résultats
Rapport de recherche

Portrait des revenus et de la redistribution fiscale au Québec


Depuis la crise économique de 2008-2009, le débat portant sur l’augmentation et les effets néfastes des écarts de revenus a pris de l’ampleur au sein des pays développés. Au Québec, les inégalités ont augmenté depuis le début des années 1980, comme en témoigne la croissance de la part des revenus captée par le 1 % le plus riche, ainsi que l’indice de Gini avant et après impôts1. Toutefois, le Québec garde avec raison la réputation d’être la société la plus égalitaire en Amérique du Nord. En effet, les écarts de revenus et le taux de faible revenu y sont moins élevés qu’aux États-Unis et dans les autres provinces canadiennes2. Parmi les facteurs permettant d’expliquer cette situation enviable, l’État québécois a maintenu pendant cette... Lire la suite
Rapport de recherche

Les Fonds d’investissement de travailleurs, instruments de croissance inclusive ?


Depuis quelques années, les institutions économiques internationales mettent de l’avant le concept de croissance inclusive, un objectif socialement désirable doublé d’une stratégie économique globale. Ce concept ratisse large, touchant la croissance économique et sa répartition, les politiques économiques et de redistribution, l’emploi, l’épargne et l’investissement privés et publics, ainsi que l’endettement et l’épargne. Levier économique peu utilisé à l’extérieur du Québec et peu abordé dans la littérature, les Fonds d’investissement de travailleurs ont en commun plusieurs des thèmes et orientations privilégiés par le concept de croissance inclusive. Le présent article répond à deux questions : ces Fonds contribuent-ils à une croissance... Lire la suite
Notes de recherche

Le 1 % québécois : martyr fiscal? Étude sur l’évolution des revenus et de l’impôt du premier centile québécois.


Le gouvernement minoritaire du Parti québécois entend financer l’abolition partielle de la taxe santé par une hausse de l’impôt des mieux nantis. S’il avait été majoritaire, l’augmentation du taux marginal d’imposition aurait été plus importante, en plus de l’abolition de certains avantages fiscaux reliés aux gains de capital et dividendes des entreprises. La croissance fulgurante des hauts revenus en général, et le fameux 1 % en particulier, s’est métamorphosée en indignation depuis la Grande Dépression de 1929. Alors que la cupidité et la soif insatiable de profits de certains d’entre eux semblent avoir provoqué le marasme actuel, les cures d’austérité ne semblent pas influencer leur fulgurante ascension, alors que les revenus du 99 %... Lire la suite
Notes d'intervention

Élections québécoises 2014 - Enjeux économiques en quinze graphiques


L’IRÉC propose en 15 graphiques d’illustrer les principaux enjeux économiques auxquels sera confronté le gouvernement élu le 7 avril. Lire la suite
Notes d'intervention

Crédit d’impôt relatif aux fonds de travailleurs : qui en profite?


Les fonds de travailleurs au Québec (Fonds de solidarité FTQ, Fondaction CSN) offrent un RÉER qui est assorti d’un crédit d’impôt en plus de la déduction pour RÉER. Certains soutiennent que le crédit d’impôt relatif au fonds de travailleurs favorise surtout les mieux nantis. Qui en profite le plus? Quels montants sont en jeu? Cette note d'intervention apporte des réponses à ces questions. Lire la suite
Notes d'intervention

IMPACTS DE L’AUGMENTATION D’IMPÔT DU GOUVERNEMENT TRUDEAU SUR LES INÉGALITÉS ET LE 1 % LE PLUS RICHE QUÉBÉCOIS - Ni symbolique, ni suffisante, ni une manne financière


Cette note d’intervention analyse l’impact de l’ajout au fédéral d’un palier d’imposition pour les revenus supérieurs à 200 000 $ et son impact sur les revenus du premier centile québécois. Lire la suite
Bulletins de la solidarité fiscale

Pour célébrer le Jour 2014 de la solidarité fiscale


En 2013, cette journée avait été « célébrée » le 18 juin pour le Québec, soit trois jours plus tard qu’en 2012. Au classement canadien, l’Institut Fraser le plaçait tout juste devant Terre-Neuve (22 juin) au palmarès de la libération tardive alors que l’Alberta ouvrait le 19 mai la marche de « l’émancipation des contribuables ». Malgré le battage médiatique et la complaisance de nombreux commentateurs, la journée de l’affranchissement fiscal n’en demeure pas moins un vulgaire gadget idéologique, une offense à l’intégrité intellectuelle perpétrée au mépris de la rigueur méthodologique et du respect des faits. Lire la suite

Recherche avancée

Termes à rechercher:
Auteur.e:
Sujet:
Année de publication:
Types de publications: