Recherche

13 résultats
Rapport de recherche

Le financement du réseau collégial québécois - Quelques pistes de solution


Nous n’abordons pas dans ce rapport de nouvelles façons de financer le réseau, mais proposons plutôt des pistes pour mieux arrimer le mode de financement des cégeps aux besoins actuels et prévus. Ces avenues sont liées aux efforts politiques actuels. Malgré ce que plusieurs relient à la « décroissance démographique », la fréquentation au collégial augmente depuis 15 ans, mais selon une géométrie variable sur l’ensemble du territoire. Ainsi, les « hauts cris » de certains au cours des dernières années et l’incapacité du ministère à dénombrer et à planifier adéquatement l’évolution des effectifs ont sans doute contribué à l’avènement d’un cycle de compression : si l’on prévoit une baisse de fréquentation, le financement doit suivre. Or, la... Lire la suite
Rapport de recherche

Le financement du réseau collégial québécois : un bref état des lieux


Ce rapport vise à établir les paramètres essentiels du débat sur le mode de financement des cégeps. Dans un premier temps, le chapitre 1 brosse un portrait général du financement du réseau collégial. Celui-ci dépend presque entièrement des subventions du gouverne-ment du Québec, qui lui attribue des subsides via la formule FABES. Celle-ci correspond à l’addition de cinq catégories de subventions : les subventions fixes (F), les subventions d’activités pédagogiques (A), les subventions liées aux bâtiments (B), les subventions liées aux enseignants (E) et les subventions spéciales (S). Cette formule prévoit des enveloppes ouvertes et des enveloppes fermées. En tenant compte de l’inflation, on remarque que l’enveloppe totale pour... Lire la suite
Rapport de recherche

Compressions dans les cégeps : vers un réseau à deux vitesses?


À l’occasion du dépôt du dernier budget du Québec en mars 2015, le président du Conseil du trésor s’enorgueillissait de l’« exercice de rigueur budgétaire » qu’il imposait aux ministères et organismes. Au nom de cette rigueur, des compressions de l’ordre de 19,2 millions1 de dollars ont été imposées au budget de fonctionnement 2015-2016 des cégeps2. Cette réduction a rendu difficile le maintien des standards de qualité auxquels les établissements avaient habitué leurs étudiants. Pour l’ensemble du personnel du réseau collégial et pour les étudiants, c’est sous le signe de l’austérité que s’est donc déroulée la rentrée. C’est pour mieux cerner les effets concrets de ces compressions sur les services aux étudiants que la Fédération... Lire la suite
1 vignette
Rapport de recherche

Le Québec rate sa cible. Les efforts du Québec en matière de francisation et d'immigration : un portrait


À l’horizon 2031, les francophones ne représenteront plus que 1,7 % de la population canadienne hors Québec. Le Québec est donc appelé à devenir le havre de la francophonie au Canada. Or, au Québec, l’objectif de faire du français la langue commune de tous les citoyens s’éloigne progressivement. La question linguistique revêt une importance singulière au Québec. En raison de sa situation de nation minoritaire établie au sein d’un large ensemble anglophone, l’adoption par les immigrants de la langue de la majorité francophone ne va pas de soi. Un État volontaire est donc plus qu’ailleurs dans le monde, indispensable à la préservation d’une langue commune à tous les citoyens. De ce refus du laisser-faire linguistique sont nées la Loi 22 en... Lire la suite
Rapport de recherche

Un programme de mobilité étudiante pour les CÉGEPS


La vitalité de toutes les régions, qu’elles soient en milieu urbain ou en milieu rural, est une composante essentielle à l’équilibre social ainsi qu’à la prospérité. Un peu partout dans le monde se développent des transformations économiques accélérées qui affectent les équilibres démographiques et accentuent les déséquilibres entre les grands centres urbains et les régions moins peuplées. Le Québec n’échappe évidemment pas à ces tendances qui touchent sérieusement les dynamiques sociales et institutionnelles. Les réseaux nationaux souffrent de ces tensions, quel que soit le domaine d’activité : travail, santé, éducation. Ainsi au Québec, le réseau collégial qui a été créé dans la foulée des grands bouleversements sociaux des années... Lire la suite
Rapport de recherche

La bilinguisation des services de santé et des services sociaux du Québec


La Charte de la langue française du Québec ou Loi 101 a essentiellement été créée pour garantir aux Québécois le droit de vivre unis sous une même langue : une langue commune au travail, à l’école, dans l’administration publique, dans les institutions étatiques. De la sorte, les législateurs espéraient permettre une plus grande cohésion sociale en adoptant une langue officielle, celle de la majorité de la population : le français. Adoptée en 1977, la Charte entrait en contradiction avec la Loi sur les langues officielles du Canada, pierre angulaire du programme politique de Pierre-Éliott Trudeau, sanctionnée en 1969. Cette dernière loi décrète l’anglais et le français comme les deux langues officielles de l’ensemble du Canada. À cet effet,... Lire la suite
Rapport de recherche

Étude des différences entre les écoles secondaires du Québec quant aux résultats de leurs élèves à certaines épreuves du ministère de l’Éducation de la fin du secondaire


Depuis quelques années la saison de l’automne voit revenir pour le Québec un exercice méthodologique et statistique de mise en rangs de ses écoles secondaires qui retient l'attention des médias, de la population en général et, à n’en pas douter, des parents d'élèves qui fréquentent ou qui sont en voie de fréquenter l’école secondaire. Les relations entre certaines caractéristiques des écoles secondaires du Québec et les résultats moyens des élèves des écoles aux épreuves du ministère de l'Éducation sont ainsi présentées annuellement sous la forme d'un «Palmarès»2 et d'un «Bulletin»3 des écoles. Dans ces documents, les écoles secondaires sont mises en rangs et comparées entre elles sur la base d’une cote qui est la combinaison de la moyenne... Lire la suite
Rapport de recherche

Universités ou foires marchandes? Le partenariat public-privé et les errances du monde universitaire. Un cas et son clone.


Voilà déjà plusieurs années que le monde universitaire québécois donne l’impression de s’en aller en démanche. Crise immobilière et marasme financier à l’UQAM, dérive malsaine des projets de méga-hôpitaux universitaires, conduite erratique de l’Université de Montréal dans le dossier de l’acquisition de la Maison mère des Sœurs du Saint Nom de Jésus et Marie, débats aussi virulents que confus autour du développement de son éventuel campus de la gare de triage d’Outremont, la liste pourrait s’allonger. Aux aventures immobilières s’ajoutent les débats acrimonieux sur l’accroissement des droits de scolarité, les inquiétudes grandissantes à l’égard du décrochage savant qui affecte les étudiants des cycles supérieurs et les cris d’alarme... Lire la suite
Rapport de recherche

La hausse des droits de scolarité et ses impacts sur le coût de programme de l'Aide financière aux études


Au printemps 2011, le gouvernement du Québec dévoilait son « Plan de financement des universités équitable et équilibré », posant le cadre financier universitaire pour les prochaines années. La hausse annuelle des droits de scolarité étalée sur une période allant de l’automne 2012 et jusqu’en 2016-2017 se trouvait parmi les mesures annoncées. Ladite mesure apporterait à terme 265 millions de $ de revenus additionnels aux universités du Québec. Depuis son annonce et sa mise en œuvre, de nombreux acteurs se questionnent sur les possibles conséquences de la hausse des droits de scolarité sur l’accessibilité et l’endettement. Un aspect du débat n’a pas été beaucoup soulevé, c’est celui de l’examen de la relation étroite entre les droits de... Lire la suite
Rapport de recherche

La compensation financière des stages obligatoires au collégial - Une étude exploratoire


La question d’une compensation financière pour les étudiant.e.s universitaires effectuant des stages dans le cadre de certains programmes a été abordée au cours des dernières années. Le gouvernement a entrepris de formuler certaines solutions. La situation au collégial jusqu’ici n’était guère abordée. Depuis quelque temps cependant, plusieurs groupes de pression s’activent dans la sphère publique pour l’amélioration des conditions de vie de l’ensemble des stagiaires du niveau de l’enseignement supérieur. La Fédération étudiante collégiale du Québec, Force Jeunesse et la Campagne de revendications et d’action interuniversitaires pour les étudiants et étudiantes d’éducation en stage (CRAIES) font partie de ces groupes fortement engagés dans... Lire la suite
  • 1
  • 2

Recherche avancée

Termes à rechercher:
Auteur.e:
Sujet:
Année de publication:
Types de publications: