Répertoire

Mémoires et thèses
Mémoire (2015)

GÉNÉALOGIE DE L’EFFICACITÉ RESSENTIE - Étude de l’évolution du rapport gestionnaire à l’efficacité dans le métro de Montréal, 1966-2014

Le présent mémoire vise à réaliser une étude généalogique de l’évolution du rapport à l’efficacité au sein du métro de Montréal, depuis son ouverture en 1966. On y étudie l’efficacité à travers différents événements de perturbation du service, catégorisés selon leur dimension humaine ou non-humaine et selon leur dimension interne ou externe, afin de déterminer si l’évolution des objectifs de gestion s’accompagne d’une évolution de la définition de l’efficacité. Notre analyse se construit sur la méthode développée par Michel Foucault, complétée par l’apport de Bruno Latour à l’étude d’objets sociotechniques, encore peu abordés en sciences humaines et politiques. On participe de la sorte à l’étude d’enjeux trop peu traités dans les écrits... Lire la suite
Mémoire (2017)

La déréglementation et le développement durable : deux logiques institutionnelles en concurrence. Le cas de l'accident du Lac-Mégantic

Le Québec ainsi que toute l’Amérique du Nord ont été secoués par un accident ferroviaire majeur à Lac-Mégantic, le 6 juillet 2013. Avec cette tragédie en trame de fond, l’objectif de ce travail de recherche est d’explorer l’interrelation entre deux logiques institutionnelles, omniprésentes dans nos sociétés modernes, le développement durable et la déréglementation. Notre recherche fait ressortir comment, selon le contexte une des deux logiques peut primer, sans raison légitime. Pour ce faire, nous analysons l’impact de la déréglementation sur les pratiques de développement durables mises en place par les compagnies ferroviaires qui transportent le pétrole brut, notamment en matière de sécurité. Nos résultats font ressortir que le... Lire la suite
Mémoire (2015)

La taxe sur l’essence et internalisation des coûts sociaux des véhicules

L’utilisation des véhicules légers crée plusieurs externalités qui sont supportées par la société. Qu’elles soient liées à la congestion, aux accidents de la route, à la pollution locale ou au réchauffement global, ces externalités engendrent une défaillance du marché puisque les automobilistes ne supportent pas la totalité des coûts qu’ils génèrent. Pour pallier à cette lacune, ce mémoire propose d’utiliser la taxe sur l’essence, comme solution de second rang, afin d’internaliser les coûts sociaux. Nos résultats suggèrent que la taxe d’accise actuelle de 0,292$/L est suffisante pour internaliser les coûts externes présents en milieu non-urbain, soit ceux liés aux accidents, à la pollution locale et au réchauffement global. Cependant, il... Lire la suite

Recherche avancée