Recherche

241 résultats
Rapport de recherche

Politique industrielle : stratégie pour une grappe de mobilité durable


À l’instar de la plupart des pays industrialisés, le Québec est aux prises depuis plusieurs années avec le déclin de son secteur manufacturier. Le nombre d’emplois y a considérablement reculé - on compte une perte d’environ 160 000 emplois au cours de la dernière décennie – les pertes affectant inégalement les secteurs et les différentes régions. Les divers secteurs touchant la transformation des ressources naturelles ont été particulièrement touchés, on pense en particulier au secteur des pâtes et papier ou à la métallurgie où le déclin a affecté aussi bien l’emploi que la structure économique où des secteurs, jusqu’à il y a peu considérés stratégiques, ont été sinon rayés de la carte, du moins singulièrement marginalisés. Le déclin a... Lire la suite
Rapport de recherche

Habitation durable et rénovation énergétique : agir sans s’endetter


Ce document s’inscrit dans le cadre d’un programme de recherche de l’IRÉC sur le finance-ment de la transition écologique de l’économie québécoise. En nous appuyant sur l’exemple d’un instrument d’épargne développé en France et dédié spécifiquement à la politique de l’habitation, nous avons formulé un ensemble de propositions pour amorcer au Québec une transition écologique dans ce secteur. Le domaine de l’habitation, comme ceux du transport et de l’énergie, peut jouer un rôle névralgique pour une reconfiguration soutenable du modèle québécois de développement. Il se prête particulièrement bien à l’élaboration d’un cadre stratégique apte à répondre aux deux principaux défis qui se posent à lui : 1) trouver les voies susceptibles de... Lire la suite
Rapport de recherche

L'unité d'intervention AGROFOR - Un instrument de premier plan pour le développement des domaines agricoles et forestiers


Les domaines agricole et forestier génèrent des effets structurants pour l’économie du Québec, en plus de constituer une base entrepreneuriale forte pour le développement local. Or, dans les régions éloignées des grands centres, ces domaines font face à des défis économiques et démographiques de taille. La diminution des masses critiques de producteurs amenuise la marge de manœuvre des entreprises en place et rétrécit les possibilités d’innovation. De plus, l’établissement de nouveaux producteurs commence à devenir problématique dans certains secteurs et dans certaines localités, ce qui accélère en retour l’érosion des masses critiques. L’isolement des acteurs, la dissémination des ressources et les limites des mandats propres aux... Lire la suite
Rapport de recherche

La compensation financière des stages obligatoires au collégial - Une étude exploratoire


La question d’une compensation financière pour les étudiant.e.s universitaires effectuant des stages dans le cadre de certains programmes a été abordée au cours des dernières années. Le gouvernement a entrepris de formuler certaines solutions. La situation au collégial jusqu’ici n’était guère abordée. Depuis quelque temps cependant, plusieurs groupes de pression s’activent dans la sphère publique pour l’amélioration des conditions de vie de l’ensemble des stagiaires du niveau de l’enseignement supérieur. La Fédération étudiante collégiale du Québec, Force Jeunesse et la Campagne de revendications et d’action interuniversitaires pour les étudiants et étudiantes d’éducation en stage (CRAIES) font partie de ces groupes fortement engagés dans... Lire la suite
Rapport de recherche

Enjeux et perspectives entourant le statut des stagiaires au niveau collégial


La question de la rémunération et des conditions générales entourant la réalisation de stages dans le cadre de programmes d’études supérieures est de plus en plus présente dans l’actualité. Pour cause, plusieurs programmes d’études de niveau professionnel, collégial ou universitaire impliquent la réalisation de stages intensifs et de longues durées, dont les conditions diffèrent grandement d’un programme à l’autre, en particulier en ce qui concerne les stages réalisés dans les secteurs privé ou public. Afin de remédier à ces disparités ainsi qu’à la précarité financière qui est reliée à l’accomplissement de ces stages, plusieurs associations et regroupements étudiants se mobilisent afin d’exiger de meilleures conditions. En 2014, à... Lire la suite
Rapport de recherche

Désenclavement de la Basse-Côte-Nord


L’IRÉC a pour mandat d’évaluer les conditions de faisabilité de la réalisation d’une nouvelle étude portant sur l’impact de l’ajout d’un lien routier entre Kegaska et Blanc-Sablon. Partant des résultats de l’analyse avantages-coûts déjà réalisée par la firme Roche (2003), le présent rapport pro-pose une démarche méthodologique à suivre et un cadre d’analyse à mettre en place pour évaluer les effets, sur l’ensemble de l’économie québécoise, de l’ajout d’un lien routier couvrant la Basse-Côte-Nord. Le but est de cerner les paramètres à prendre en compte et la démarche d’analyse qu’il faudra appliquer, dans une étape subséquente, à l’enquête empirique et à la collecte des données. Il s’agit donc ici de cerner les conditions de faisabilité... Lire la suite
Mémoires de l'IRÉC

Réseau électrique métropolitain de transport collectif - Mémoire soumis au Bureau d'audiences publiques sur l'environnement


Le 13 janvier 2015, la Caisse de dépôt et placement du Québec et le gouvernement du Québec annonçaient qu’une nouvelle filiale de la Caisse serait créée avec pour mandat d’investir dans la réalisation, la gestion et le financement d’infrastructures publiques. Cette entente prévoit que le gouvernement peut identifier des projets d’infrastructure qui pourraient présenter un intérêt pour la Caisse. Du point de vue de la Caisse, les infrastructures constituent des investissements rentables à long terme pour ses déposants. Pour concrétiser cette intention, l’Assemblée nationale du Québec adoptait, le 12 juin 2015, la Loi visant à permettre la réalisation d’infrastructures par la Caisse de dépôt et placement du Québec et la création de la... Lire la suite
Mémoires de l'IRÉC

Le projet de loi 104 : il faut des mesures plus structurantes - Mémoire soumis à la Commission des transports et de l'environnement


En matière d’émission de GES, le Québec offre un bilan qui le démarque avantageusement par rapport à ses voisins canadiens et américains. Cela s’explique en grande partie par la place qu’il accorde à la production hydroélectrique, un mode de production d’électricité générant très peu de GES et dont la consommation représente une forte proportion de sa consommation énergétique. C'est le secteur des transports qui émet les plus grandes quantités de GES avec 44 % du total en 2012, dont 35 % pour le seul transport routier. Cette part du transport routier tend même à s'accroître en raison de l'augmentation du nombre de camions lourds et de la part grandissante des fourgonnettes, camionnettes et VUS dans le parc automobile. C’est ainsi que le... Lire la suite
Mémoires de l'IRÉC

Déséquilibre fiscal, écofiscalité, érosion de l'assiette fiscale - Consultations particulières et auditions publiques sur le rapport de la Commission d’examen sur la fiscalité québécoise


Le rapport de la Commission d’examen sur la fiscalité québécoise pourrait nous donner une occasion privilégiée de faire le point sur les forces et les faiblesses du régime fiscal québécois. L’occasion serait belle de débattre des principaux paramètres qui permettraient de définir un cadre adapté aux enjeux et aux défis du 21e siècle. Les débats qui ont accueilli le rapport jusqu’ici, de même que plusieurs remarques et commentaires du ministre des Finances, laissent cependant poindre des doutes quant à la volonté gouvernementale d’aller au fond des choses. D’une part, le ministre a souvent laissé entendre que sa position est bien arrêtée en ce qui concerne la formule de réduction d’impôt en contrepartie d’une hausse de la taxe de vente, ce... Lire la suite
Mémoires de l'IRÉC

Reprendre l'initiative - Mémoire présenté à la Commission de l’agriculture, des pêcheries, de l’énergie et des ressources naturelles (CAPERN), à l’occasion d’un mandat d’initiative sur l’accaparement des terres agricoles


Le territoire agricole du Québec est un atout précieux, mais fragile. Ce terroir est très limité — à peine 2 % de tout le territoire — et il a déjà subi des dommages considérables. En dépit des mesures législatives et d’aménagement que le gouvernement du Québec a adoptées au cours des dernières décennies, des pressions fortes et constantes continuent de s’exercer sur le domaine agricole, pressions qui visent tantôt à le réduire par un changement de zonage et de vocation, tantôt à modifier radicalement ses modes d’occupation et de mise en valeur. La vigilance s’impose à la fois pour préserver l’agriculture et assurer les conditions de base de notre souveraineté alimentaire. À cet égard, il faut saluer l’initiative de la Commission visant à... Lire la suite

Recherche avancée

Termes à rechercher:
Auteur.e:
Sujet:
Année de publication:
Types de publications: