Répertoire

Mémoires et thèses
Thèse de doctorat (2014)

Paradiplomatie environnementale en perspective : analyse de la mise en oeuvre des engagements internationaux du Québec dans l’espace nord-américain

Les trente dernières années ont montré une intensification de l’action internationale du Québec dans le domaine de l’environnement. Conscient du rôle qu’il pouvait jouer à l’égard de plusieurs problématiques environnementales transfrontalières et régionales, le Québec a souhaité jouer un rôle de leader sur ces questions et est devenu un acteur paradiplomatique très important en Amérique du Nord. Bien plus, celui-ci a cherché à montrer l’importance et la pertinence des États fédérés dans la gouvernance environnementale internationale, et à légitimer le rôle de ces acteurs dans la régulation de ces problématiques d’action collective à l’échelle internationale. Si l’on assiste à un foisonnement de l’activité internationale du Québec, peut-on... Lire la suite
Mémoire (2016)

L'ORIGINE DE LA CRISE ÉCOLOGIQUE: ANALYSE DE LA THÉORIE DE LA RUPTURE MÉTABOLIQUE DANS LA SOCIOLOGIE DE JOHN BELLAMY FOSTER

Le présent mémoire se penche sur les fondements socio-historiques de la crise écologique. Aujourd'hui associé aux changements climatiques, la perte massive de biodiversité, la pollution des écosystèmes, la transgression des cycles naturels et l'épuisement des ressources, cet enjeu planétaire connaît un intérêt sans cesse croissant. Depuis vingt ans, le sociologue de l'environnement John Bellamy Foster offre une contribution originale aux débats sur la source de notre rapport problématique à la nature. Pierre angulaire de l 'École de l'Oregon et reconnus mondialement, ses travaux feront ici l'objet d'une étude approfondie. Selon la théorie de la rupture métabolique développée par Foster et l'École de l'Oregon, une scission entre les... Lire la suite
Mémoire (2016)

ANALYSE COMPARATIVE DU CADRE DE GESTION DES FONDS VERTS DU CANADA ET DES ÉTATS-UNIS EN VUE D’AMÉLIORER LE FONDS VERT DU QUÉBEC

Créé en 2006, le Fonds vert du Québec a été établi dans le but de financer les mesures et les activités favorisant le développement durable. Au fil des années, ce fonds a permis d’amasser d’importantes sommes, notamment grâce aux redevances, à la tarification ou à la compensation. Les changements climatiques ont amené le Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques à consacrer la majeure partie des revenus du Fonds vert pour cet enjeu. Avec un bilan positif dans les revenus, on peut penser que le Fonds vert a aidé à réaliser les objectifs du Québec en matière de changements climatiques. Or, dans les dernières années, plusieurs parties prenantes, dont le Commissaire au... Lire la suite

Recherche avancée